Apprendre à mettre ses idées sur papier

Apprendre à mettre ses idées sur papier est important.

Tout d’abord, bonjour,

Soyez les bienvenues.

Je souhaite attirer votre attention, sur mon expérience et sur qui je suis.

Premièrement, je ne suis pas un matheux, je n’ai pas fait de grande école et je n’ai pas de recette miracle.

La seul chose qui marche selon mon expérience, c’est le travail. Quand je dis travail, je ne parle pas des douze travaux d’Heracles. Bien que dans l’esprit de beaucoup de personnes, cela s’y apparente.

Quand je dis le travail, j’entends par là, s’atteler à la tâche, s’y mettre sérieusement. Commencer simplement, par poser les mots de votre idée sur le papier. J’ai commencé à rédiger dans ma tête les mots que je vous livre aujourd’hui (07-12-2016) il-y-a déjà quelques années en arrière. C’est vous dire si j’ai essayé de trouver les mots juste. Je peux même donc vous dire que je ne suis pas un littéraire non plus et que je me cherche encore, comme tout bons entrepreneurs. Un créateur doute toujours, cherche et expérimente tout au long de son existence. C’est l’essence même de l’entrepreneur.

Un célèbre joueur de basket a dit :

« J’ai raté plus de 9 000 lancés dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 parties. 26 fois, on m’a confié le ballon pour que j’effectue le lancer gagnant et je l’ai manqué. J’ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi. »

Michael Jordan

Vous savez pourquoi il a réussi? Parce qu’il a douté mais surtout parce qu’il a travaillé. Chaque jours un peu et les jours suivant plus que le précédent tout en gagnant en confiance et en assurance.

Il ne faut pas avoir peur de l’échec, car l’échec est une règle du jeu

Oui, il s’agit d’un jeu. L’apprentissage passe par le jeu. On apprend les règles de la vie en jouant.

Cela peu être pénible, mais ce n’est pas une mauvaise chose non est une bonne chose.

« La douleur c’est de la faiblesse qui quitte ton corps »

Inconnu

L’échec nous permet de connaître nos faiblesses et de les éliminées. Apprendre de ses échecs est un cadeau. Les erreurs sont des chances à saisir.

Il existe des règles d’or à suivre

Elles sont infinies. Si vous écoutez tous ceux qui enseignent à créer mais il y a néanmoins une trames communes qui en ressort :

  1. Fixer vous un objectif et ne le lâcher jamais des yeux. Noter le quelque part sur un post-it et coller le sur le coin de votre écran d’ordinateur par exemple. Cela peut-être : devenir web-développeur, avoir une entreprise, faire le tour du monde et gagné de l’argent en faisant ce que l’on aime tout en voyageant autour du monde. Ainsi à chaque fois, je dis bien « À CHAQUE fois » que vous allez flancher, perdre pieds, parce que vous avez subit un échec. Regarder ce post-it, rappelez-vous votre objectif pour reprendre du poil de la bête.
  2. Formez-vous. Vous souhaitez devenir web-développeur, commercial, community-manager, start-upper? Alors formez-vous! Appréhender cet apprentissage comme un jeu dont vous êtes le héros. Il n’y a pas de princesse a sauvé ou de tuyaux dans lequel sauté pour aller combattre des plantes carnivores au bout du conte, mais vous connaissez déjà votre objectif puisque vous l’avez déjà défini ci-dessus. Sachez qu’il existe des dizaines de manières d’apprendre. Vous pouvez être étudiant en école, suivre un MOOC en ligne, acheter des cours, étudier dans un livre. Ne cessez jamais d’apprendre. Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à me demander plus de détails par email. Je suis la pour ça.
Ce contenu a été publié dans apprendre, css, débutant, development, html, Jeux, Travail, Travaille, web. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.