Le Maroc champion des IDE avec 3,5 milliards de dollars

Le Maroc attire les investisseurs

Avec 3,5 milliards de dollars (28,7 milliards de dirhams) d’investissements directs étrangers (IDE) en 2013, une performance qui consolide sa place de “champion de l’Afrique du Nord” où les flux de capitaux sont en berne, souligne mercredi un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) présenté à Genève.

“Alors que l’Afrique du Nord voit ses flux se tarir suite aux crises politiques persistantes, avec une régression de 1,8%, le Maroc demeure le champion régional avec une croissance solide de ses IDE de 24%”, précise cette même source.

D’après ce rapport sur “les tendances globales de l’investissement”, seul le Maroc a réussi à dégager une solide croissance à deux chiffres à un moment où les tensions politiques et sociales ont entraîné le ralentissement des flux d’investissements vers la région.

L’instance onusienne chargée des questions du développement voit toutefois se profiler à l’horizon “des signes avant-coureurs d’un retour des IDE dans les pays de la sous-région d’Afrique du Nord”.

À l’échelle mondiale, le rapport constate un léger rebond des IDE qui se sont établis à 1.461 milliards de dollars en 2013, en hausse de 11% par rapport à l’année précédente. “Si l’Afrique a enregistré une croissance de 6,8% de ses IDE, la reprise n’est pas encore au rendez-vous dans les pays développés”, observe-t-il.

Le rapport relève “l’attractivité croissante” de l’Afrique auprès des investisseurs internationaux, précisant que le continent a attiré 56 milliards de dollars d’IDE en 2013, contre 53 milliards en 2012, “une hausse presque entièrement due à l’Afrique subsaharienne”.

[source: 4/02/2014 http://www.aufait.com/]

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.