75 pourcent des Marocains vivront dans des villes en 2025

Selon Mohammed Nabil Benabdallah : 75 pourcent des Marocains vivront dans des villes à l’horizon 2025

Le ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdallah a affirmé, vendredi à Casablanca, que « 75% des Marocains vivront dans les villes à l’horizon 2025 ».

S’exprimant lors d’une rencontre, à l’Ecole Hassania des Travaux Publics, sous le thème «Ville et citoyenneté», Benabdallah a souligné « l’impératif d’avoir des villes équipées avec des infrastructures et des équipements de base notamment les écoles et les hôpitaux ainsi que les activités productrices de richesses pour répondre aux attentes des citoyens ».

Le ministre a relevé que la ville devrait, dans le cadre de la mixité urbaine, donner aux citoyens l’accès à tous les services pour une vie décente soulignant que la disparité dans la zone urbaine créerait des problèmes et des conflits entre les différentes couches sociales.

« Le Maroc », a-t-il assuré, « jouit de plusieurs qualités, notamment ses ressources humaines capables de développer et transformer les villes en pôles de croissance, insistant sur l’importance de la formation des ressources humaines pour avoir davantage d’ingénieurs et de cadres supérieurs pour mener à bien les projets que connait le pays ».

Il a relevé, à cet égard, que le Maroc a connu, depuis les années 90, une évolution du modèle de développement qui a progressé à travers plusieurs projets notamment dans les secteurs de l’autoroute, les ports ou encore la réhabilitation urbaine.

En ce qui concerne Casablanca, Benabdallah a fait savoir que « cette ville connaît plusieurs problèmes dans plusieurs domaines, estimant nécessaire à cet égard de se doter d’un potentiel important pour placer la ville de Casablanca dans une dimension quasiment internationale ».

[source: 3/02/2014 http://www.maghrebemergent.com/]