Plan d’action 2014 de l’Agence Marchica

Les zones urbaines de Nador et Beni Ansar de prime abord

plan d'action

Plan d’action 

Développement de différentes cités, restructuration des quartiers et requalification de la corniche de Nador dans sa phase de finition, l’Agence pour l’aménagement du site de la lagune de Marchica compte étendre son intervention. De nouveaux projets s’inscriront aussi dans son plan d’action 2014, présenté mardi par son directeur général, Saïd Zarrou.

Le plan d’action 2014 de l’Agence pour l’aménagement du site de la lagune de Marchica s’inscrit dans le cadre du nouveau plan septennal 2014-2020. Il consacre le recentrage de son intervention aux zones urbaines de Nador et Beni Ansar et des trois projets stratégiques de développement de la cité de l’ONDA, de la cité d’Atalayoun et de la cité des deux mers. C’est ce qu’a déclaré mardi à Rabat, Saïd Zarrou, directeur général de l’Agence pour l’aménagement du site de la lagune de Marchica au début des travaux du 4e Conseil d’administration de l’Agence.

Selon lui, l’année 2014 connaîtra la poursuite des travaux dans les projets déjà engagés lors des exercices précédents et qui devaient pour la plupart être achevés durant cette année. Ces projets consistent essentiellement en la restructuration des quartiers et la requalification de la corniche de Nador dans sa phase de finition, a-t-il précisé.

Par ailleurs, de nouveaux projets, qui concernent l’ensemble des axes d’intervention de l’agence, seront lancés, a ajouté M. Zarrou.

Dépollution

L’agence procédera, en effet, à l’acquisition de plusieurs types de bateaux de navigation et de dépollution ainsi que des véhicules de transport terrestre écologique. L’année 2014 connaîtra aussi le lancement des grands travaux de voiries de Taouima et Tirekaa. L’une des principales actions de l’agence sur le plan du développement socio-économique concerne le secteur de la pêche qui se trouve intimement lié au site de son intervention.

1,2 milliard

L’aménagement du site de la lagune de Marchica est la principale mission de l’agence sur ce territoire. La réalisation des travaux de restructuration, de requalification et d’équipement représente 1,2 milliard de dirhams.

Concernant l’amélioration de l’accessibilité et de la mobilité intra-site, un budget de 300 millions de dirhams (MDH) sera allouée notamment à la voie de contournement de Nador à partir de Beni Ansar et au nouvel accès à Nador à partir du quartier de Taouima.

Les projets d’accompagnement d’activités telles que la pêche artisanale ou les actions culturelles permettront l’épanouissement socioculturel dans la région. Le budget prévu pour cette rubrique élève à 100 MDH.

La valorisation du site par les projets de développement résidentiels et touristiques nécessite la mobilisation d’une enveloppe de 500 MDH pour des prises de participations dans des structures, telles que la société de portage du projet de l’hôtel du port en partenariat avec l’Office national des chemins de fer (ONCF).

L’acquisition du foncier est une condition essentielle à la mise en valeur du site, selon le plan d’action 2014 de l’agence, qui souligne qu’un budget global de 800 MDH, soit 30% de son financement, sera alloué à l’acquisition et l’assainissement de l’assiette foncière nécessaire à la réalisation des aménagements programmés et à la constitution d’une réserve foncière pour les projets à réaliser.

[source: 18/03/2014 http://www.aufaitmaroc.com]

Plan d’action – Plan d’action – Plan d’action – Plan d’action – Plan d’action – Plan d’action